Le chômage temporaire pour cause de force majeure due au coronavirus a été ouvert à toutes les entreprises touchées par la crise du coronavirus. Ce type de chômage a également été étendu à la possibilité d'appliquer le chômage temporaire dans le cas où un travailleur ne peut pas travailler parce qu'il doit s'occuper de son enfant mis en quarantaine. 

 
Lorsqu'un enfant mineur d'un travailleur doit être mis en quarantaine et que le travailleur doit s'occuper de l'enfant, on peut donc à présent avoir recours à la force majeure coronavirus.  
 
Le travailleur doit remettre les attestations nécessaires à l’employeur. Plus précisément :
·        un certificat médical confirmant la mise en quarantaine de l’enfant ; ou
·        une recommandation de mise en quarantaine émise par l’autorité compétente ; ou
·        une attestation de la crèche, de l’école ou du centre d’accueil de personnes handicapées.

L'employeur ne doit pas le transmettre à l'ONEM, mais le conserver en vue d'éventuels contrôles. 
Dernière modification: 22/02/2022